Cadre_Siege Cadre_Titre

Association des Habitants du Quartier Jouvenet

2010_logo

Siège Social : 6 rue Abbé Bazire - 76000 ROUEN

E-mail : bureau@asso-jouvenet-rouen.fr

Webmestre : Alain CLERO

L'ÉGLISE SAINT JOSEPH

Le quartier Jouvenet est doté de plusieurs édifices religieux : la communauté des Sœurs d’Ernemont, avec bâtiments conventuels et chapelle, et l’église Saint Joseph.


       D’abord rattaché à la paroisse Saint Romain, le quartier Jouvenet a bénéficié, en 1868, de la construction d’une petite chapelle, dédiée à Saint Joseph, où on ne disait que quelques messes et vêpres dominicales, les inhumations étant toujours célébrées à l’église Saint Romain.


       En 1880, à côté de cette chapelle, commença la construction de l’église actuelle, avec l’édification du portail et des 4 premières travées, sur les plans du Chanoine Robert. Sept ans plus tard, le clocher se dressait enfin au cœur du quartier.

       Un décret du 18 juin 1887 promut la chapelle en chapelle paroissiale ; et, la même année, la cloche installée dans le clocher fut bénie par Monseigneur Thomas, évêque de Rouen.

       Une sacristie compléta l’édifice en 1888. Le décret du 7 décembre 1892 érigea la chapelle en église paroissiale Saint Joseph, mais les travaux traînaient en longueur.

       En 1896, le Conseil de Fabrique de la paroisse adopta les plans de l’architecte René Martin pour l’achèvement du bâtiment.

       Mais, en vertu des lois du 9 décembre 1905 et du 13 avril 1908, l’église devint propriété communale, tandis que le presbytère et les dépendances étaient donnés en indivision aux Hospices Civils, au Bureau de Bienfaisance et au Mont de Piété.

Ce partage n’arrangea pas la réalisation des travaux ; il fallut attendre 1909 pour obtenir les plans du chevet, et l’église ne fut enfin terminée qu’en 1911. Avec son style néo-romain, l’église Saint Joseph est de facture assez classique : on pourra remarquer que toutes les clés de voûte sont différentes.

On ne voit plus aujourd'hui les grilles qui fermaient le chœur : elles ont été retirées après le concile de 1962.

Autre petit détail : la pendule indique toujours 1 h 15 ! Elle n’a en effet jamais marché depuis son installation !... c’est peut-être l’heure de sa mise en place !...


L’église Saint Joseph possède un orgue qui a une bien curieuse histoire : sorti des ateliers Cavaillé-Coll au début du siècle, l’instrument était un orgue de salon ! Son propriétaire le donna aux religieux de l’abbaye du Bec Hellouin qui le cédèrent ensuite à la ville de Rouen. L’instrument fut alors malencontreusement transformé en orgue baroque, ce qui le dénatura. Un facteur d’orgue du Mans, Monsieur Chéron, ré harmonisa l’orgue qui possède 9 jeux répartis sur 2 claviers manuels et un pédalier de 30 notes.

L’inauguration de l’orgue dans l’église eut lieu le 1er mai 1959, jour de la fête de Saint Joseph l’artisan, à 21 heures. Monseigneur Jean Delamare, archevêque de Rouen, donna la bénédiction liturgique à l’instrument.

En 1997, inquiet de l’état de l’orgue, le Conseil Pastoral de la paroisse créa une association, présidée par le docteur Maurice Sanson, afin de récolter les plusieurs dizaines de milliers de francs nécessaires à sa remise en état. Ayant retrouvé une nouvelle jeunesse,  l’orgue trône aujourd'hui au milieu du chœur, derrière le maître autel !


       Depuis 1884, 10 curés se sont succédés dans notre paroisse. Le dernier, l’abbé Rabiot, est décédé en novembre 2001, année où un regroupement est intervenu entre les paroisses Saint Joseph et Saint Romain. C’est le père Jean-Pierre Silvant qui dirige cette nouvelle paroisse, baptisée « nouvelle paroisse Bienheureux Jean XXIII ».

Site with XWebDesignor  By www.neutssoftware.com